Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 20:49

Encore! Oui!

J'aime cet artiste, les enfants aussi...

J'ai présenté des oeuvres Jean DUBUFFET à mes élèves qui ont maintenant l'habitude de décortiquer les tableaux...

Ils ont vu dans l'oeuvre de Dubuffet des personnages dessinés "pas comme les adultes dessinent", des gribouillis, des collages, des superpositions de papiers... Un peu déconcertant tout ça!

Nous avons essayé de se mettre dans la peau de ce peintre. Pas si facile, notamment pour deux élèves qui ont été complètement déconcertées de devoir dessiner de façon aussi naïve. (Après les traits droits de mondrian et ses trois couleurs, ce n'est pas facile de "se lâcher"!)

Je me suis inspirée de cette séance effectuée il y a quelques années déjà.

 

Cette fois, j'ai expliqué aux élèves que nous allions faire des oeuvres collectives.

 

Plusieurs étapes :

 

Les personnages :

Je raconte une petite histoire, et pose l'exigence de ne pas lever le crayon... Je pourrai dire : Je dessine le gros orteil puis je monte aux cheveux, je les dessine, puis je fais le tour du visage, je vais au nombril, je dessine un bras, puis la deuxième jambe, je remonte faire un oeil puis je finis en dessinant le deuxième bras"

Après plusieurs histoires, les élèves comprennent le principe et se débrouillent seul. C'est bien d'avoir au moins 4 personnages...

 

dubuffet 3748

 

dubuffet 3747

 

Les gribouillis :

Les premiers : des ronds...

Ensuite, on se fait plaisir avec des petits papiers de différentes couleurs, les poscas...

 

 

dubuffet 3751

 

dubuffet 3750

 

 

Les prénoms... On n'oublie pas la petite étiquette prénom personnalisée

 

dubuffet 3753

 

Quelques dessins : des maisons

 dubuffet 3752

 

 

Enfin, l'assemblage collectif : J'ai donné des grandes feuilles aux élèves, ils les ont enduites de colle au rouleau puis posé leurs productions en faisant attention à l'ordre : grands fonds puis petits fonds, maisons, personnages, prénoms. Touche finale avec un peu de peinture en tube pour combler les trous... En arts plastiques, ON COLLE SOUS ET SUR LA FEUILLE...

 

 dubuffet 3755

 

dubuffet 3789

 

dubuffet 3788

 

dubuffet 3787

 

dubuffet 3786

 

dubuffet 3769

 

 

 De quoi faire de beaux affichages!

Repost 0
Published by arts visuels - dans Jean DUBUFFET
commenter cet article
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 08:57

Voici les portraits revisités par les élèves de grande section de Fabienne.

 

Collage de papier tapisserie

Bonhomme et profil comme jean Dubuffet. C’était super de travailler sur le profil avec les élèves. Le fait de voir qu’il ne faut qu’un œil, la moitié de la bouche et dessiner le nez en L sur le côté. Ca leur a beaucoup plu. Il y a des profils sur leur cahier de dessins maintenant !!!

Graphisme pastels et coulure acrylique.

 

Ce qui est extra dans ce travail, c'est la superposition, l'enchainement des activités, l'oeuvre qui se construit doucement, la mise en valeur et enfin le moment ou l'on se demande si c'est fini... 

BRAVO aux élèves!

 

DSC02782

 

DSC02783

 

DSC02785

 

 Certaines oeuvres de Dubuffet ici...

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by arts visuels - dans Jean DUBUFFET
commenter cet article
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 21:56

Voici un de ces artistes qui ne cesse de nous inspirer.

 

J'ai proposé à mes élèves une petite biographie sur Jean Dubuffet, ils sont toujours friands d'écouter la vie des artistes. Je leur ai montré différentes oeuvres sur format A4 (tirés sur mon imprimante).

Nous nous sommes arretés sur le cycle de l'hourloupe.

 

J'ai proposé à mes élèves d'observer bon nombre d'oeuvres de ce cycle.

Est ressortit de cette observation :

- la présence de figure allusives (personnages, portraits)

- des pièces  articulées en labyrinthes- puzzle cernées de noir,

- l'utilisation de deux couleurs de remplissage (le bleu et le rouge).

 

Les élèves avaient à disposition des feuilles de formats différents et des feutres pour ceux qui n'en avaient pas (ou plus...déjà...)

 

Chacun devait réaliser : un portait, un personnage entier et des formes puzzle encastrées.

 

Au fur et à mesure que les oeuvres étaient finies, nous les avons collées sur du papier affiche. A la fin, il fallait des formats spécifiques pour remplir les espaces libres. Les élèves ont au moins une production d'accrochée et ont pu garder les autres.

 

 

niger 108

 

 

niger 110

 

 

niger 111

 

niger 112

 

niger 113

 

Séance très facile à réaliser, pour celles et ceux qui ne veulent pas se lancer dans un grand déballage de matériel. Toutefois, les productions restent uniques, originales et variées.

 

Repost 0
Published by arts visuels - dans Jean DUBUFFET
commenter cet article
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 09:43
DSC00376
Petit extrait d'un travail libre d'un élève de CE1 à partir de la présentation des travaux de Jean DUBUFFET.
Voir la séance avec mes élèves de CP

J'aime voir les élèves exploiter des techniques abordées en début d'année.
Repost 0
Published by arts visuels - dans Jean DUBUFFET
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 08:14
Pour les plus ambitieux, voici un projet en volume. Je remets des productions réalisées par Stéphanie et ses collègues.


expo-AP-2007-022.jpg

expo-AP-2007-025.jpg

Je pense que c'est réalisé en carton plume et à la peinture (acrylique).

Repost 0
Published by arts visuels - dans Jean DUBUFFET
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 07:47

L'Hourloupe est le nom loufoque que Jean Dubuffet a donné à une série d'oeuvres créées entre 1962 et 1974, si singulières qu'elles échappent à toute classification, à toute référence. À la fois dessinée, peinte, sculptée, théâtrale et architecturale, la production de L'Hourloupe explore des techniques inédites laissant place au hasard et à l'imprévu. Jouant sans cesse sur l'équivoque entre l'imaginaire et le réel, Dubuffet a inventé un monde parallèle, un double de la réalité avec ses personnages, ses objets et ses lieux. La déferlante L'Hourloupe est devenue le style de ]'oeuvre de jean Dubuffet.

Ici, les élèves de CM2 d'Hélène ont travaillé sur une de ces oeuvres. Chaque élève a eu un morceau d'oeuvre photocopié à prolonger.

DSC00193

DSC00194


DSC00195

DSC00196

Ce très beau travail a été réalisé au feutre.



Voici un ouvrage qui m'a bien aidée sur ce travail autour de Jean Dubuffet.
C'est la revue Dada, numéro 76

Cette collection est vraiment extra. J'en avais trouvé plusieurs exemplaires un peu découpés dans un hall d'immeuble à Paris... Je me suis allègrement servie!!
Ceux qui ont eu cet abonnement dans leurs écoles ont de la chance car ils ont un bon catalogue d'idées et de présentations d'artistes.

Revue Dada, numéro 76 : Dubuffet





Repost 0
Published by arts visuels - dans Jean DUBUFFET
commenter cet article
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 20:38
Voici le travail de mes élèves de CP.
Nous avons observé les collages de Jean Dubuffet. Nous avions fait la semaine passée des bonhommes. Nous les avons découpés en faisant des contours larges (pour une fois!). J'ai dit aux élèves de garder leurs chutes de papiers pour les réexploiter sur leur production ou les donner aux voisins et voisines.

Nous avons refait des fonds avec des papiers de couleurs différentes. Nous avons opté pour la craie et les feutres.

Voici le résultat...

DSC00179

DSC00180

DSC00182

DSC00183

DSC00184

DSC00186

DSC00188

DSC00192

DSC00189

DSC00190
Les élèves sont très fiers de leur travail.

Coté technique, rien de spécial si ce n'est que nous avons utilisé du vernis colle pour faire les collages. D'une part, ils économisent leur tube de colle et d'autre part, c'est très pratique et très rapide. Pour une fois, ils peuvent même mettre de la colle sur le recto et le verso!
 J'ai "lourdement " insisté sur la nécessité d'un bon collage pour que le résultat soit satisfaisant.

Ce travail est tout a fait adapté pour des élèves de cycle 2 et 3. Peut-être un peu plus délicat pour les cycle 1. A moins d'utiliser de vielles productions ou les chutes des découpes. Il faut à ce moment là anticiper pour garder de quoi faire les fonds. Après, pour les bonhommes, ce sont les petits maternelle qui sont les plus à même à faire des choses extra!

Merci à Joséphine qui m'a donné les références des oeuvres de Dubuffet pour exploiter les collages. http://cahierjosephine.canalblog.com/






Repost 0
Published by arts visuels - dans Jean DUBUFFET
commenter cet article
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 13:55
Je vais continuer à explorer l'oeuvre de Jean Dubuffet avec mes élèves. J'ai imprimé tous les tableaux ci-dessous constituées de collages et de dessins.
Je fais proposer au élèves de faire des fonds puis des dessins de personnages, d'animaux et de formes selon le procédé que nous avons exploité la séance dernière. (dessiner sans lever le stylo... ou le moins possible)
Je pense mettre en commun tous les fonds, les découper ou les déchirer, les enfants viendront choisir la quanté nécessaire pour remplir leur feuille puis colleront leurs personnages, animaux etc.

Pour les fonds, je pense mettre pas mal de matériel à disposition : gouaches et outils pour gratter, encres et craies grasses, marquers, feutres à grosse mine.
Pour les papiers sur lesquels ils vont faire leurs dessins, je vais mettre à disposition du papier légèrement jauni (j'en ai qui date, il faut l'utiliser maintenant!), du papier journal et quelques feuilles de couleur (noir et rouge surtout).

Je pense que je leur expliquerai la séance, on la débutera et qu'il pourront faire dans le semaine leurs dessin pendant du temps libre. Lors de la deuxième séance, nous ferons les découpages et les collages.

J'ai hate!

Tissu d'épisodes (1976) Reproduction artistique

Tissu d'épisodes (1976)

Jean Dubuffet

Théâtre de Mémoire Sérigraphie

Inspection of the Territory Sérigraphie

Theatres de Memoire, c.1978 Reproduction artistique

Tissu d'épisodes (1976) Affiche encadrée

Tissu d'épisodes (1976)

Jean Dubuffet

Repost 0
Published by arts visuels - dans Jean DUBUFFET
commenter cet article
5 janvier 2010 2 05 /01 /janvier /2010 14:54

Je souhaite travailler sur Dubuffet dans mes deux classes (CP et CE1). Je vais leur présenter l'artiste et travailler dessus.

Petite présentation rapide de l'artiste. (J'aime bien effectuer des recherches sur les artistes et pouvoir raconter quelques détails de leur vie aux élèves qui sont très en attente.) En aucun cas je ne suis une spécialiste!!! Je vous fais partager mes trouvailles. Ici notament des choses trouvées dans la revue d'art DADA.

Jean DUBUFFET a un parcours atypique. Il refuse toutes les conventions, tous les codes, invente un mode, une innocence du trait et de la couleur, se moque du bon goût et des normes, et peint par séries pour aller au bout de ses recherches.
Il est aujourd'hui exposé dans les plus grands musées. Créateur puissant et inépuisable fureteur, inventeur de l'art brute, Dubuffet s'est nourri de réel pendant toutes sa vie d'artiste. (séjours en afrique et à New-York).  Ses oeuvres ont changé notre regard sur l'art.
L'œuvre de Dubuffet est constituée de milliers de peintures, dessins, sculptures qui s'étendent de 1942 à sa mort en 1985, soit une période de 43 ans.


Des figures et des corps maltraités

Dubuffet semble faire table rase de tout savoir-faire. Marqués par les graffitis et les dessins d’enfants, on trouve beaucoup de portraits et de personnages traités de manière naïve ou grotesque.

Jean Dubuffet - Dhôtel nuancé d'abricot - 1947

Abstractions

Dans une volonté de dépersonnalisation, Dubuffet fait une plongée dans la matière et l’abstraction totale entre 1957 et 1960, avec des séries comme les Célébrations du Sol ou les Matériologies qui le relieront à l’art informel.


L'âme du sous sol - 1959

Collages

Tout au long de sa pratique picturale, Dubuffet pratiqua le collage d’éléments divers, des ailes de papillon (1953-1955) aux fragments de papiers peints, découpés puis réassemblés dans les Théâtres de Mémoire (1975-1979).



Le passant distrait, 1982


Cheveux de Sylvain - 1953

L’Hourloupeest la partie la plus connue et la plus spectaculaire de l’œuvre de Dubuffet.

Dès 1962, il fait des séries de dessins au stylo, de manière un peu automatique, débutant ainsi le cycle de l’Hourloupe, son plus long, qui durera jusqu’en 1974. Les créations de l’Hourloupese caractérisent par des aplats rouges, bleus, blancs et noirs. Le nom est le titre d'un livre contenant des dessins au crayon à bille. Dubuffet abandonne alors la peinture à l’huile et les matériaux naturels pour les peintures vinyliques et les markers.


Délégation - 1974




"L'art doit un peu faire rire et un peu faire peur. Tout mais ne pas ennuyer" Jean Dubuffet



"Il m'importe peu, écrit-il, que les oeuvres crées se limitent dans certains cas à de petits griffonnages peu élaborés et très sommaires, sur un mauvais bout de papier de fortune. Tel petit dessin très hâtif m'apparaît souvent d'un contenu plus vaste que la plupart des grandes prétentieuses peintures dont sont remplis les musées." Et le peintre ajoute "Le point de départ est la surface à animer- toile ou feuille de papier - et la première tache de couleur ou d'encre qu'on y jette : l'effet qui en résulte, l'aventure qui en résulte. C'est cette tache à mesure qu'on l'enrichit et qu'on l'oriente , qui doit conduire notre travail."

Mondanités IV, 1975

En suivant ces conseils de Dubuffet et en partant de l'oeuvre Mondanités ci dessus, j'ai proposé aux élèves de se lancer. Je leur ai proposé de faire un dessin sans jamais lever leur crayon.

Je leur ai proposé une sorte de petite histoire pour guider leur desin :
Pose la pointe de ta craie grasse sur un oeil, descends jusqu'à la bouche puis jusqu'aux orteils avant de remonter jusqu'aux oreilles, fais le tour de la figure, circule autour du nombril, compte chacun des doigts, fais le nez et arrête toi aux deuxième oeil.

Je leur ai dit une première fois sans dessiner, nous avons expliqué le mot orteil..., puis les élèves ont fait un premier tracé en suivant mes indications. La difficulté était de ne pas lever la craie...
Un de mes élève m'a dit avoir peur de ne pas y arriver, quand je lui ai dit que c'était un jeu, il s'est sentit rassuré!!!

Ils ont fait deux autres dessins plus librement (pas de consigne orale de ma part) mais selon le même procédé.

Voici les oeuvres :

001


003

008


007

011

012

005

013

016

015

017

On voit sur certains dessins la difficulté de ne pas lever la craie grasse. A travailler!! Je ne me lasse pas de regarder ces personnages! Il y en a qui sont extra! Je vais essayer de les exploiter.

C'est très rapide à réaliser, je me demande si je ne vais pas le proposer en début de séance comme une sorte d'échauffement.

Voici donc une première démarche, je vais essayer de leur en proposer d'autres.
Repost 0
Published by arts visuels - dans Jean DUBUFFET
commenter cet article

Présentation

  • : L'Art de rien...
  • L'Art de rien...
  • : Cette année, j'ai une classe de CP, je vous présente nos travaux en arts visuels, mais il y a aussi ce que j'ai pu faire avec d'autres niveaux (tous) et ceux réalisés avec mes deux petits bouts de 3 ans. Toute contribution est bienvenue!
  • Contact

Pinterest

 

 

Suivez-moi sur pinterest !

Rechercher