Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 15:18

Composition réalisée par des élèves de PS. Sur des supports formes (rond, carré, triangle...) prédécoupés sur du papier coloré cartonné, les élèves ont réalisé du graphisme. Certains découpages sont fait dans des chutes. Les élèves ont ensuite fait leur composition en la collant sur un fond. Un contour est ensuite réalisé à la craie grasse.

Merci Anne-Laure K (mon homonyme!)

 P1030693

 P1030694

Repost 0
Published by arts visuels - dans Cycle 1
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 22:16

Quand on se promène sur les blogs, on voit des idées, et cela en déclenche aussi. Les ribambelles propose un loto des portraits des enfants qu'elle garde, il y a des tas de lotos à imaginer et à créer!

Le loto des nombres, si si!, le loto des multiples, des classes de mots, des groupes de verbes (verbes à l'infinitif et conjugués), des classes d'aliments... Bon, j'ai fait celui des couleurs...

 

En image :

 

 

avec-niels-et-clemence-et-alix 1790

 

avec-niels-et-clemence-et-alix 1794

 

avec-niels-et-clemence-et-alix 1796

 

Démarche : il faut d'abord séléctionner des couleurs (6?). Pourquoi pas les couleurs primaires puis secondaires, cela donne : bleu, rouge, jaune pour les primaires puis violet, orange et vert pour les secondaires.

Je n'ai pas fait ce choix de couleur, mais je pense qu'il est l'occasion d'une découverte de la magie des couleurs!

Pour chaque couleur, je pense qu'il est judicieux de faire un panneau collectif puis de découper les rectangles qui seront assemblés. (Ce que j'ai fait)

On met à disposition tout ce qui est rouge par exemple, puis les enfants peignent, colorient, passent de la craie, grattent , tamponnent, versent de l'encre... bref, font un univers vert!

Pour les couleurs secondaires, on met les deux couleurs primaires qui vont être rapidement mélangées puis on peut ajouter ensuite des collages, et les mêmes choses que pour le vert.

On peut faire un loto collectif auquel on peut jouer lors du regroupement, c'est rapide ludique et ça plait!

Il y a plein de déclinaisons possibles autour des couleurs. On pourrait par explemple diviser un rectangle en deux (au lieu du bleu en bas à droite sur mon image), mettre du jaune et du rouge que l'on associerait à un rectangle orange... suis-je claire????

 

Livre autour des couleurs réalisé en maternelle : ici

Repost 0
Published by arts visuels - dans Cycle 1
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 14:00

Comme outil pour appliquer de la peinture, on a le choix entre : ses doigts, ses pieds, des pinceaux plus ou moins larges, des rouleaux, des tampons de pommes de terre, legos, gobelets et autres, des billes qu'on fait rouler, des éponges qu'on tamponne ou qu'on fait glisser, des cotons tiges, des plumes, des bouts de bois, etc!

 

Joséphine ajoute dans son commentaire : Des bulles de savon mélangées à la peinture, de la ficelle, des sachets de plastique froissés, des seringues (sans aiguilles), des vaporisateurs, des cartes bancaires (périmées) ou toutes autres cartes (fidélité, restos, etc)que l'on utilise sur la tranche, de la ouate, et tout ce qui nous tombe sous la main :o)))

 

Je pense aussi aux pailles pour souffler la peinture et aux brosses à dents pour la trisser (est-ce français?).

 

Voici ce qu'on peut faire avec

 

Une grosse éponge... 

avec-niels-et-clemence-et-alix 1208

 

avec-niels-et-clemence-et-alix 1215

 

 

Ses mains...

avec-niels-et-clemence-et-alix 1297 

avec-niels-et-clemence-et-alix 1331

 

 

 Des légos (idée du cerisier en fleur inspirée du blog de Joséphine)

avec-niels-et-clemence-et-alix 1438

 

!cid 68874325-1EEA-411A-B410-35E17E863BA7@home

 

 

Une voiture! 

avec-niels-et-clemence-et-alix 1440

 avec-niels-et-clemence-et-alix 1442 

avec-niels-et-clemence-et-alix 1444

 

 

 

Des pommes...

avec-niels-et-clemence-et-alix 1339

 

 

Des verres :

march--de-Noel-032.jpg

 

  Il existe de multitudes façons de peindre à expérimenter! De mon côté, plein de nouvelles idées à essayer!

 

Lien très interessant : http://www.ac-grenoble.fr/artsvisuels26/traces_gestes/traces_gestes.htm

Repost 0
Published by arts visuels - dans Cycle 1
commenter cet article
2 décembre 2010 4 02 /12 /décembre /2010 22:21

Non, pas le chanteur! Il s'agit bien du peintre...mika mika mika mika mika mika mika mika mika

Les élèves de Fabienne ont eu la chance de découvrir ce peintre et de s'inspirer de son travail.

 

 

 

 

Fabienne nous fait part de sa démarche :  

Nous étions entrain d’étudier les formes géométriques et j’ai cherché sur internet des bonhommes un peu cubiques pour réinvestir le tracé des formes.

J’ai trouvé les Bonhommes de MIKA…

 

Dans un premier temps, nous avons observé des bonhommes collectivement et recherché la technique de dessin du peintre ( ref aux formes géométriques, comment il dessine la bouche…)

Les élèves ont essayé de dessiner leurs propres bonhommes avec des feutres sur feuille.

Puis ils ont reproduit, en grand, leur préféré.

Mon Atsem a repassé sur leurs tracés avec un pastel noir. Certains élèves ont ajouté des graphismes au pastels gras.

 

-          Les élèves ont ensuite peint à l’encre les bonhommes avec 3 ou 4 couleurs au maximum. Enfin, le contour des bonhommes a été réalisé avec des flacons de «  permanente » à l’acrylique blanche et rouge.

 

 

fab 7262

 

 fab 7264

 

 

 fab 7267

 

W

 fab 7268

 

WAOUH!!! Magnifique!

Encore une fois, ce travail est à mon avis transposable à tous les niveaux de classe.

Pourquoi pas envisager une grande fresque collective???

 

Merci pour ce partage.

Repost 0
Published by arts visuels - dans Cycle 1
commenter cet article
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 14:45

Idée de travail en arts plastiques pour exploiter les traces... C'est de saison!

A mes élèves de maternelle, j'avais lu quelques albums dans lesquels le thème de la trace était exploité.

Je leur avait également montré des photos de traces. (Traces de pas dans la neige, dans la boue, traces d'animaux...)



Roseline va chez sa grand-mère qui habite au bout du bois. Soudain, elle découvre des traces de pas. Qui fait des pas si grands ? C'est sûrement un géant ! Et si c'était un brigand ? Et si c'était un sorcier ? Et si c'était le Grand Méchant Loup !



A  qui sont ces traces? Qui sont ces personnages que l'on ne voit jamais? Qui a fait quoi? Heureusement, une foule d'indices (notamment les petits dessins au début et à la fin de l'album) nous permettent de deviner ce qui a pu se passer. Ouvrez l'oeil: c'est à vous d'imaginer l'histoire!


À qui sont ces traces de pas? Il y en a des bleues, des brunes et des rouges qui sont plus petites. Qui a posé son sac là, et pourquoi? Qui est sorti dans le jardin le premier? Où mènent les traces du chat? Et celles de l'écureuil? Qui ne prend jamais le même chemin que tout le monde? Qui a joué à cache-cache? Qui a construit une cabane? Qui a caché l'ours Teddy? Et qui l'a retrouvé? Une histoire sans paroles mais semée d'indices, pour tous les lecteurs curieux et les détectives en herbe.


Les chasseurs arrivent, et tous les éléphants sont terriblement inquiets. Mais Elmer, l'éléphant bariolé, a une idée de génie. Elmer a décidément un aplomb imperturbable, enfin presque...





















En arts plastiques, j'avais proposé aux élèves de choisir des photos d'animaux que j'avais prédécoupées. Ils avait collé leur animal sur le bord gauche d'une bande de papier (format longueur A3).


Les élèves avaient imaginé la trace que l'animal aurait pu faire.


Je les ai invités à faire des traces au doigts (éléphant) ou à utiliser des petits outils.

 

Le résultat était très intéressant.


Une idée, pour les plus réacifs ou les mieux équipés (!), peut être de prendre des photos dans la cour un jour de neige. Ou les traces de pas dans le couloir un jour de pluie...

 

 

Repost 0
Published by arts visuels - dans Cycle 1
commenter cet article
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 20:42

J'avais commencé à faire ma fresque de ronds "à la manière de Fabienne" (CF article précédent dans lequel Fabienne nous présente une fresque avec des ronds)

Nous en étions à l'étape 2 : empreintes de ronds à la gouache à l'aide d'un gobelet,
Quand tout à coup, mon élève fou furieux s'est mis à tout jeter dans la classe (il jouait aux kaplas).
J'ai donc quitté mes élèves qui faisaient les ronds pour régler le problème avec l'élève...

Je me suis absentée 2/3 minutes et quand je suis retournée aux ronds, les élèves avaient fait un énorme pâté noir et une trentaine d'empreintes roses identiques.Ils prenaient plaisir à patouiller alors je les ai laissés continuer...Tant pis pour les ronds.

Je leur ai demandé ce qu'on pouvait faire par dessus le gros pâté noir.
Un élève a proposé de colorier de toutes les couleurs et de donner la fresque au Père-Noël pour qu'il aille mieux! (Rappelons aux lecteurs qu'il a perdu toutes les couleurs...)
Ils ont donc colorié à la craie grasse, en faisant le tour des ronds, puis ont passé de l'encre.








Ce qui est important à rappeler et comme le souligne si bien le message de Stéphanie c'est que les activités d'arts visuels doivent être dirigées, parfois quelques coups de pinceaux en trop peuvent venir tout gâcher...

 

En aucun cas, il s'agit de faire à leur place, leur dire où peindre, mais il faut doser.
Par exemple, on commence par les empreintes, (gobelets, bouchons etc). On enlève tout.
On passe à l'étape suivante : on passe de la craie grasse. On arrête.
On passe de l'encre pour finir.
Pour embellir, on passe pourquoi pas des paillettes.

L'ordre des choses est important. La durée aussi.
S'adapter à la situation encore plus!!!

Et surtout, des productions "ratées" peuvent être redécoupées, resservir pour en faire d'autres (des carrés dans des carrés, de bandes pour travailler sur les verticales etc.)

Merci Stéphanie de nous partager son savoir-faire!

 

Repost 0
Published by arts visuels - dans Cycle 1
commenter cet article
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 20:28
INCROYABLE!

Ce que j'aime dans les arts visuels, c'est que la sensibilité de chacun influence la production finale . La sensibilité de l'enseignant et bien sûr celle des élèves.

Ici, Virginie a repris l'idée d'une séance que j'ai proposé à partir de cette oeuvre de Marcel Odenbach (exposée au MOMA)


Le résultat est tout simplement magnifique, l'idée des portaits est géniale, les feuilles, tout y est pour du grand art!!!
(La production est en noir et blanc car le père Noël leur a écrit pour leur dire qu'il avait perdu toutes les couleurs...)







Pour la démarche de virginie :
1) observation de l'oeuvre de l'artiste. Les élèves ont repéré les visages et en ont rapidement déduit (à ma grande surprise) que la technique utilisée était le collage.

2) Fond : papier blanc à peindre

Matériel : bandes de papier journal chinois découpé par l'enseignante (pour les PS). Pour plus de réalisme : bandes de différentes largeurs et longueur, cela permet d'obtenir un résultat un peu "fouilli" à l'image d'une forêt". Consigne : coller les bandes à la verticale.

3) Peintures (gouaches) noire, blanche et différentes nuances de gris préparées par les MS. Ils ont ensuite effectué des points au pinceau pochoir. Pour plus de réalisme, les encourager à faire "des paquets de points". Il y a plus de points sur la partie haute car j'ai installé autour de la table plus d'élèves de ce côté de la fresque.

4) Contour des bandes de papier journal à la craie grasse par l'enseignante (pas jusqu'en haut)

5) photos des élèves découpées par les MS et collées par les PS "sur les points".


Repost 0
Published by arts visuels - dans Cycle 1
commenter cet article
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 20:24

Collage de rentrée pour des élèves de PS...
Il s'agit (c'est loin maintenant!) d'essayer d'occuper tous ces petits et de chasser tous les chagrins de la rentrée.

Stéphanie leur a proposé de choisir une feuille et de piocher des petits papiers colorés.

Pas mal d'enfants ont arrêté de pleurer en collant.
Et..........Le paquet de fraises tagada a fini de consoler les plus récalcitrants !!






Repost 0
Published by arts visuels - dans Cycle 1
commenter cet article
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 20:18
Merci Stéphanie qui m'envoie les photos et les explications...

J'ai voulu faire une forêt comme la tienne (CF article Promenons-nous dans les bois) , sauf que les enfants avaient collé trop de bandes de papier journal et que ça ne ressemblait à rien. Que faire de tout çà?
Il arrive qu'à la fin d'une séance d'AP, l'effet escompté ne soit pas au rdv...Et comme les enfants ont travaillé avec ardeur, hors de question de jeter.
Comment réinvestir ou mettre en valeur leur travail? Il m'arrive de découper les productions pour en faire des fonds, ou des petits papiers qui seront réutilisés lors de collages ou découper en carrés ou rectangles pour recomposer une autre production (comme j'ai fait pour soulages).

Dans le cas de la forêt "râtée", j'ai découpé la production en carrés de 20x20.
J'ai dit aux enfants que la forêt n'avait pas du tout l'air d'une forêt parce qu'on avait collé trop de bandes et que j'avais eu l'idée ( pour remonter le moral du père noel qui a perdu toutes ses couleurs) de découper leur forêt en carrés afin que chaque enfant puisse en avoir un.
Chaque carré devait être d'une couleur différente pour que le père noel puisse avoir toutes les couleurs.

Matériel: chaque enfant a choisi une petite barquette de CRAIES GRASSES dans laquelle il y avait un camaieu de couleur (camaieu bleu, rouge, vert...) et fa rotté sur le papier journal en superposant les couches. A la fin, certains ont ajouté des traits verticaux à la craie grasse argentée.

C'était rigolo de les voir frotter et dire "ah c'est beau, il va être content le Père-Noël!!!"

Encadrement: comme d'habitude à la craie grasse noire





Je trouve ce travail magnifique et comme d'habitude, la présentation est superbe. MERCI!



Repost 0
Published by arts visuels - dans Cycle 1
commenter cet article
26 novembre 2009 4 26 /11 /novembre /2009 13:54


On peut apprendre à produire des motifs en utilisant la technique du frottage.


Pour démarrer cette séance, on peut proposer aux élèves de réaliser quatre frottages différents en  cherchant dans toute la classe. (radiateur, sol, mur...)
Les élèves se déplacent avec leur feuille et une craie.

Après avoir observé collectivement les traces réalisées, chacun choisis un frottage et le fait. (Sur la photo : la semelle de sa chaussure)

On peut proposer d'élargir la production en tracant (graphisme) autour du frottage les motifs isolés.

Stéphanie
propose en plus à la manière de graphic'art de poser un cadre en carton pour isoler un signe dans le dessin. ses élèves ont passé de l'encre autour de la zone de frottage.

Une belle démarche sur le frottage ici :
http://www.ac-grenoble.fr/artsvisuels26/frottage_condorcet/experimentation_cpce1_condorcet.html

Repost 0
Published by arts visuels - dans Cycle 1
commenter cet article

Présentation

  • : L'Art de rien...
  • L'Art de rien...
  • : Cette année, j'ai une classe de CP, je vous présente nos travaux en arts visuels, mais il y a aussi ce que j'ai pu faire avec d'autres niveaux (tous) et ceux réalisés avec mes deux petits bouts de 3 ans. Toute contribution est bienvenue!
  • Contact

Pinterest

 

 

Suivez-moi sur pinterest !

Rechercher