Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 16:00




le jardin d'Elfie

Repost 0
Published by arts visuels
commenter cet article
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 14:45

Idée de travail en arts plastiques pour exploiter les traces... C'est de saison!

A mes élèves de maternelle, j'avais lu quelques albums dans lesquels le thème de la trace était exploité.

Je leur avait également montré des photos de traces. (Traces de pas dans la neige, dans la boue, traces d'animaux...)



Roseline va chez sa grand-mère qui habite au bout du bois. Soudain, elle découvre des traces de pas. Qui fait des pas si grands ? C'est sûrement un géant ! Et si c'était un brigand ? Et si c'était un sorcier ? Et si c'était le Grand Méchant Loup !



A  qui sont ces traces? Qui sont ces personnages que l'on ne voit jamais? Qui a fait quoi? Heureusement, une foule d'indices (notamment les petits dessins au début et à la fin de l'album) nous permettent de deviner ce qui a pu se passer. Ouvrez l'oeil: c'est à vous d'imaginer l'histoire!


À qui sont ces traces de pas? Il y en a des bleues, des brunes et des rouges qui sont plus petites. Qui a posé son sac là, et pourquoi? Qui est sorti dans le jardin le premier? Où mènent les traces du chat? Et celles de l'écureuil? Qui ne prend jamais le même chemin que tout le monde? Qui a joué à cache-cache? Qui a construit une cabane? Qui a caché l'ours Teddy? Et qui l'a retrouvé? Une histoire sans paroles mais semée d'indices, pour tous les lecteurs curieux et les détectives en herbe.


Les chasseurs arrivent, et tous les éléphants sont terriblement inquiets. Mais Elmer, l'éléphant bariolé, a une idée de génie. Elmer a décidément un aplomb imperturbable, enfin presque...





















En arts plastiques, j'avais proposé aux élèves de choisir des photos d'animaux que j'avais prédécoupées. Ils avait collé leur animal sur le bord gauche d'une bande de papier (format longueur A3).


Les élèves avaient imaginé la trace que l'animal aurait pu faire.


Je les ai invités à faire des traces au doigts (éléphant) ou à utiliser des petits outils.

 

Le résultat était très intéressant.


Une idée, pour les plus réacifs ou les mieux équipés (!), peut être de prendre des photos dans la cour un jour de neige. Ou les traces de pas dans le couloir un jour de pluie...

 

 

Repost 0
Published by arts visuels - dans Cycle 1
commenter cet article
17 décembre 2009 4 17 /12 /décembre /2009 11:29
Je propose un lien pour acceder au document "ressources du MEN" concernant l'histoire des arts.

http://www.tice1d.13.ac-aix-marseille.fr/artsvisuels/docs-officiels/HistoireArts_Liste_oeuvres.pdf

Ce document expose une liste pour aider les enseignants dans la mise en oeuvre concrète de l’enseignement de l’histoire des arts. Elle reste bien sûr indicative.

 


Une piste évoquée est qu'au travers de l'histoire, on peut proposer aux élèves de découvrir des oeuvres. Je vais tenter, cette année, de me concentrer plutôt sur le XXe siècle et notre époque.

Oeuvres picturales

-  Picasso

- Mondrian

- Miro

- Magritte

- Chagall

- Dubuffet

- Duchamp

- Ernst

- Pollock

- Tinguely

- Warhol (Pop’art)

- Pour l’art actuel,

oeuvres choisies dans

les Fonds Régionaux

d’Art Contemporain

(FRAC)

Sculpture

- Giacometti

- Calder

- Maillol


Oeuvres

photographiques

- Cartier-Bresson

- Doisneau

- Capa

- Raymond Depardon

Repost 0
Published by arts visuels - dans Documents officiels
commenter cet article
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 20:24

Exemples de gravures. Sur bois, lino ou polystyrène.

Le plus pratique dans nos classes étant de tester cette technique sur du polystyrène, du carton très rigide ou une plaque de plâtre...
Je vous laisse apprécier ces travaux.




Lady fox baby de mister M. Gravure sur polystyrene extrudé en trois couleurs







Gravures sur bois de May Angeli



[loto-oiseaux-72dpi.bmp]

[elephant-72dpi.bmp]

Gravure sur lino - Série d'oiseaux - Charlotte Jouve



Repost 0
Published by arts visuels - dans Gravure
commenter cet article
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 20:07
Nous avons réalisé des cartes de voeux imprimées grâce au système de gravure sur polystyrène.

L'idée était de faire découvrir aux élèves le principe de la gravure.

Qu'est-ce que la gravure : c'est tracer dans un matériau résistant, apprécier les matières de l'image imprimée, les rythmes graphiques, utiliser une image et ses multiples.

Explications pour la réalisation dans une classe :

 1) Réaliser des dessins sur des carrés ou des rectangles de polystyrène "extrudé". (J'en avais des chutes dans ma classe. Je sais, ce n'est pas le moment d'aller faire des courses, mais cette idée peut-être utilisé pour d'autres sujets!)

2) Enfoncer à l'aide d'un crayon le polystyrène afin de creuser les dessins.


Notre matériel pour imprimer : tampons, pinceaux, peinture, papiers.

005-copie-1

Le traineau du père Noël (J'ai fait ce dessin)

001

Bonhomme de neige

002


Sapin décoré

003

3) Peindre le support avec la couleur choisie à l'aide d'un pinceau.


4) Imprimer le dessin sur une feuille blanche. 


Nous avons passé différentes couleurs sur les tampons sans les rincer à chaque fois. Le mélange des couleurs a parfois donné un très bel effet.

012


 Etoile des neigeuuus...

013

014

Les photos des cartes ne sont pas très belles, je prends les photos vite fait bien fait avec mon portable...

Ça donne une bonne idée du résultat, mais franchement, en vrai, c'était très beau!!!

Ce travail est réalisable en cycle 2 et cycle 3.

Repost 0
Published by arts visuels - dans Thème de Noël
commenter cet article
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 11:00

Au mois de juin, chacun repart avec son petit (ou gros) paquet d'oeuvres réalisées tout au long de l'année. La maîtresse décroche les affichages pour faire une jolie classe prête à accueillir les nouveaux. Mais que faire de toutes les belles réalisations collectives?

Pour ce qui est des grandes fresques réalisées à l'accueil ou lors des ateliers en maternelle, je les découpe et les colle dans le cahier de vie.

Pour le reste, nous avons trouvé une idée. Lors de l'expo d'arts plastique de fin d'année, nous avons organisé une vente aux enchères. Les oeuvres collectives portent un numéro. Une petite urne est placée sur une table, les parents remplissent un bulletin sur lequel ils notent le numéro de l'oeuvre et leur enchère.
La meilleur enchère remporte l'oeuvre!

Voilà comment certains parents sont repartis chez eux avec :

Un totem (j'en avais acheté un)

005

Un arbre à bonbons
marché de Noel 028-copie-1


Une girafe
17-juin-06-002.jpg

Un tableau:
expo--cole-005.jpg

Et plein d'autres choses!

Cela fait 4 ans maintenant, et les heureux acquéreurs que je croise parfois me disent qu'ils ont encore ces objets chez eux!

Une manière sympathique de récolter un peu d'argent...


Repost 0
Published by arts visuels - dans Arts plastiques
commenter cet article
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 10:13

Il y a 4 ans maintenant, nous avons travaillé sur le thème de l'Afrique avec ma collège Isabelle (vaste programme).
Nous travaillions dans une école à deux classes. Elle avait en charge les GS et CP et moi la maternelle : PS, MS et les autres GS.
Nous avions axé notre travail sur les arts plastiques et la musique. Pour le spectacle théâtral de fin d'année, nous avons adapté le livre baobonbon de Satomi Ichikawa. Magnifique souvenir...



17-juin-06-002.jpg

Voici une partie des décors pour le spectacle. Une case, le baobab et la girafe! Il y avait aussi le puits et beaucoup de cagettes peintes pour la fin (au marché).

Ici la gazelle...

17-juin-06-050.jpg


Comment faire un animal?



Prendre un tréteau pour le corps puis fixer solidement une baguette en bois pour le cou (plus ou moins longue selon l'animal).



Modeler le corps avec du grillage à poule. Ici, c'est bien évidement l'adulte qui fait.



Les élèves s'en donnent enfin à coeur joie pour habiller l'animal!!! C'est simplement du papier mâché (bandes de journal collées avec de la colle à papier peint.)

On peint ensuite l'animal avec de la peinture acrylique, on décore, on colle ce qu'il faut, et si par chance il reste une grosse bouteille de vernis dans l'école, on l'utilise pour donner plus de longévité à l'animal!

Pour ma deuxième inspection, nous en étions là, c'était l'atelier de l'atsem. (même pas peur qu'il y en ait partout!). L'inspectrice a adoré!!!

MASQUES :

expo--cole-001.jpg

Pour l'exposition d'arts plastiques de fin d'année, chaque élève a réalisé un masque. C'est sur un support en carton très rigide que les élèves on peint un visage, dessiné les yeux, la bouche etc. Ils ont ensuite peint chaque partie avec une couleur différente. Les décors du masque sont réalisés avec des graines, du raphia, du carton et... de la semoule! J'ai préparé une pâte en mélangeant de la semoule et de la colle, cela fait une sorte de décoration façon massai, comme si il y avait plein de perles! Cela donne également beaucoup de relief.  Ça n'a pas moisi... c'était ma crainte!

TABLEAU :

expo--cole-005.jpg

Ici, une scène de village. Chaque élève a réalisé la robe d'un personnage. J'avais préparé pour chaque élève un personnage (homme, femme, enfant) sur du papier cartonné en dessinant la tête et un long rectangle pour l'habit. Avec des tissus et de l'encre, les élèves ont donc décoré les robes. Sur la tête, certaines dames portent un plateau plein de fruits.

L'arbre est réalisé avec des écorces de bois.
Les cases sont en relief, les toits en raphia.

TOTEMS:

expo--cole-010.jpg

En premier plan, ce sont des totems. Réalisés dans des chutes de bois assez imposantes (nous avions fait une terrasse en bois cette année!! Rien ne se perd chez moi!!)
Sur le bois, les élèves ont passé beaucoup de craie grasse. Ensuite, ils ont recouvert la surface avec de la peinture acrylique.
Pour finir, avant que la peinture ne sèche, ils ont gratté avec le dos d'un pinceau leur personnage. Voici un beau totem à 4 faces (1 face par élève).

005     004

J'en ai gardé un à la maison...







Repost 0
Published by arts visuels - dans Thème de l'Afrique
commenter cet article
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 08:03
Les élèves de Stéphanie S. , pardi!

Ils ont sculpté leurs personnages et animaux dans du papier aluminium.

La mise en valeur est très originale car les productions sont accrochées à une branche fixée au plafond.

Je n'aime pas garder des productions d'élèves d'une année sur l'autre, mais ce travail était si joli que nous l'avons concervé dans notre classe cette année. (pas de problème de couleurs passées!)

030

024

025


Pour ceux qui sont interessés par le modelage et la sculture, voici d'autres pistes :
http://cic-lemans-3.ia72.ac-nantes.fr/IMG/pdf/SCULPTURE_MODELAGE_CYCLE_2.pdf


 Qui est Alberto Giacometti?

Fils de Giovanni Giacometti, peintre impressionniste suisse, Alberto Giacometti a étudié aux Arts et Métiers de Genève. En 1922, il s'installe à Paris et intègre le groupe des surréalistes autour de Breton. Il est soumis pour ses sculptures à un problème d'échelle : l'oeuvre finie ne dépasse pas la longueur d'une boîte d'allumettes ! C'est alors qu'il a l'idée de les étirer de façon outrancière : cette technique produit des silhouettes émaciées et gigantesques, à la surface grêlée et grenée, non sans rapport avec la statuaire sacrée d'Afrique. Ce que Giacometti veut mettre en avant, c'est la solitude et la fragilité de l'homme. Au lieu de tailler et de ciseler une masse jusqu'à la forme souhaitée, il part d'une ossature de métal à laquelle il ajoute de l'argile. C'est ce style si particulier qui le distingue des sculpteurs d'après-guerre. Expulsé du groupe surréaliste en 1934 pour avoir effectué des portraits, il doit passer par des galeries new-yorkaises avant d'être enfin exposé à Paris. Il obtient le Grand Prix de la sculpture de la Biennale de Venise en 1962, puis le Grand Prix national des arts en France en 1965.





 Le chien

Repost 0
Published by arts visuels - dans Alberto GIACOMETTI
commenter cet article
13 décembre 2009 7 13 /12 /décembre /2009 07:54
Voici un gros pompon confectionné avec des sacs plastiques. Les anses sont simplement reliées entre elles avec de la ficelle. Ils sont très gros, souples, legers.

Les enfants jouent beaucoup avec , c'est très rigolo de les voir détourner et jouer avec cette grosse boule en plastique!


034.jpg

Repost 0
Published by arts visuels - dans Arts plastiques
commenter cet article
11 décembre 2009 5 11 /12 /décembre /2009 21:24

Marie-Claire (ma voisine de CP) a commencé ce travail... Oui, commencé, car il n'y a qu'une production dans le couloir!!

Et pour cause, chaque enfant devait réaliser 18 arbres différents pour encadrer sa production. Marie-Claire colle les arbres au fur et à mesure. L'idée peut-être intéressante dans le sens ou, quand l'élève a un temps libre, il réalise un petit arbre qu'il ajoute à sa production. Mais il faut être organisé. ce n'est pas toujours facile quand on voit tout ce qu'on doit gérer en même temps!

L'idée serait de préparer l'encadrement, de coller au centre une production et de reprendre ce travail régulièrement sans que cela soit laborieux.

008

Ici, c'est le thème de l'arbre, mais pourquoi pas celui des visages, des lettres, des engins qui roulent, des habitations...

Pourquoi pas aussi coller au centre une photo. Dans les cadres du pourtour, on pourrait dessiner des détails de celle-ci.


Cette production, toute seule sur son mur, nous amuse... Allez Marie-Claire, tu auras bientôt collé  18X25 autres petits arbres!

Repost 0
Published by arts visuels - dans Cycle 2
commenter cet article

Présentation

  • : L'Art de rien...
  • L'Art de rien...
  • : Cette année, j'ai une classe de CP, je vous présente nos travaux en arts visuels, mais il y a aussi ce que j'ai pu faire avec d'autres niveaux (tous) et ceux réalisés avec mes deux petits bouts de 3 ans. Toute contribution est bienvenue!
  • Contact

Pinterest

 

 

Suivez-moi sur pinterest !

Rechercher